Cette année, je cours mon premier marathon

A propos

Coureur à pied depuis mon plus jeune âge, j’ai commencé à courir en accompagnant mon père qui lui avait commencé sur le tard.
À partir de l’âge de 6 ans (début des années 90), j’ai commencé à faire 3 à 4 courses annuelles de 1km tandis que mon père s’élançait pour son 5km. Ces courses étaient plus pour moi des événements ludiques que des courses sérieuses et me permettaient à mon père et moi de partager quelque chose ensemble. Néanmoins, grâce à la sortie scolaire de course à pied du vendredi après midi, j’ai pu constater que j’avais plutôt une bonne endurance.
Ce n’est qu’à partir de l’âge de 13 ans que j’ai cru en mes capacités et que j’ai commencé à m’accrocher à la tête des courses que nous faisions de plus en plus régulièrement. Ma tactique de course à alors vite progressé et je connaissais de mieux en mieux mes adversaires pour les podiums. C’est aussi à ce moment que ma mère s’est également mise à la course à pied, motivée par les résultats et victoires régulières de ses deux fils.
À 15 ans, sous les relances régulières et les arguments des clubs locaux, je rejoins l’un d’eux et découvre les programmes d’entraînement, la préparation physique (PPG), les compétitions sur piste et les cross.
Avec mes études et ma vie étudiante, mes entraînements (et donc mes résultats) seront en dents de scie, mais à chaque coupure, après quelques semaines d’arrêt, je finis par avoir des fourmis dans les jambes et remets toujours mes baskets! Durant mes 5 années d’école d’ingénieurs, je serai le coach du groupe de course à pieds que j’ai créé au BDS (Bureau des Sports) et emmenerai 3 autres coureurs avec moi aux championnats de France universitaires.
En 2006, après une belle saison de cross, j’ai eu le plaisir de battre tous mes records sur piste  (1500 et 3000m) et sur 10km avant de me blesser.
Après près d’un an de kinésithérapie, d’examens et d’essais pour redémarrer, le médecin a diagnostiqué un syndrome des loges profondes. Comme j’entrais au même moment dans la vie active j’ai décidé de ne pas me faire opérer et savais désormais que mes capacités seraient limitées en volume d’entraînements.
Je reprends les entraînements en écoutant d’autant plus mon corps pour éviter de réveiller la douleur des mollets. Malgré tout mon corps me fait régulièrement des rappels à l’ordre et m’impose des périodes de coupures régulières.
N’arrivant plus à réaliser les volumes nécessaires, je me résigne à l’idée d’aller battre mes records établis et me lance sur une nouvelle discipline : le semi-marathon que je cours pour la première fois en 2009 en 1h21 à Phalempin (59). Mal placé au départ, je sais que ce chrono pourra être amélioré et que descendre sous 1h20 sera atteignable.
L’année suivante, je relève mon defi et termine en 1h19’09 à Phalempin (59).
En 2011, je décide de courir le 20km de maroilles et de passer sur les cross longs. Ce choix va proviquer de nombreuses douleurs aux mollets liées au port des chaussures à pointes. L’entraînement pour le 20km a été plusieurs fois interrompu et mon résultat à Maroilles me déçoit. Je décide d’arrêter les cross et compétitions sur piste. Je ne renouvelle pas ma licence en club d’athlétisme et poursuis mes entraînements de moi même fort de l’expérience acquise.
Pour mes 30 ans, je décide de m’élancer dans l’aventure marathon et m’inscris en septembre 2014 pour le marathon de Paris. ici commence http://objectif-marathon.com.

2 Commentaires

  1. 17 juin 2015    

    As tu prévu de refaire un autre marathon? Si oui quand commence la prochaine session d’entrainement?

    • Max Max
      18 juin 2015    

      Pour mon entrainement pour le Marathon de Barcelone prévu le 13 mars 2016, je vais commencer les sorties du dimanche 4 semaines plus tôt que pour le Marathon de Paris et donc commencer la semaine du 9 novembre. Durant ces 4 semaines, il n’y aura pas de gros volumes, juste des petites séances de 30/30 ou des lignes droites, par contre le dimanche, je prévois de commencer immédiatemment mes séances en commençant par 1h15 et en allongeant de 5′ chaque semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Abonnez-vous à objectif-marathon.com

Saisissez votre adresse e-mail pour rester en contact et être alerté à chaque nouvel article par email.